Paul Demeny, poète oublié, célèbre par la correspondance d'Arthur Rimbaud.

Le 30 novembre 1918, à la Maison de Santé « La Villa Moderne » à Arcueil, décédait, à l’âge de 74 ans, Paul Demeny, homme de lettres et éditeur. Si Paul Demeny est connu encore aujourd’hui, c'est en raison de la remise entre ses mains par le jeune Arthur Rimbaud à l’automne 1870 d’un recueil de vingt-deux poèmes (dont le Dormeur du Val) appelé le « Recueil de Douai » ou
« Cahier de Douai » puis d’une lettre dite « La Lettre du Voyant », manifeste poétique du jeune homme. Rimbaud voulait se faire éditer. Mais un peu plus tard, Rimbaud demandait à Demeny de brûler les poèmes qu’il lui avait adressés. Heureusement, Paul Demeny n’en fit rien.
Il faudra attendre 1891 pour que les poèmes du Cahier de Douai soient édités mais par un autre éditeur que Demeny.
Par Henri Toulouze 

Lire le dossier sur Paul Demeny

Lire l'annexe sur la généalogie de Paul Demeny

Extraits croisés Arthur Rimbaud / Paul Demeny

Voir l'arbre de Paul Demeny sur Généanet